Edito du Maire

Edito du Maire

Edito du MAIRE

 

Edito de juillet 2017

 

PROMESSES FAITES, PROMESSES TENUES   

 

 

 

 

Chères Cypriennoises, chers Cypriennois.

 

2014/2017, quel bilan à la moitié du mandat ?

Depuis que vous nous avez accordé votre confiance en Mars 2014, nous avons œuvré afin d’améliorer le quotidien des Cypriennois en développant les services et modernisant les infrastructures.

Nous nous étions engagés sur des promesses. Nous les avons tenues. Nous avons aussi géré les imprévus, saisi les opportunités et fait de nouvelles propositions.

Nous étions une équipe « nouvelle » avec peu d’élus expérimentés. Nous nous devions donc de prendre la pleine mesure de nos fonctions mais aussi dresser l’état des lieux de la Commune tant sur les aspects organisationnels, techniques et financiers. Notre première décision fut de baisser l’enveloppe annuelle dédiée aux indemnités des élus. Ce gain de plus de 13% par rapport au mandat précédent, nous a permis de mettre en place les « jobs d’été » afin d’offrir à nos jeunes Cypriennois la possibilité d’acquérir une première expérience professionnelle et de financer un projet !

Trois années de gestion locale, c’est un laps de temps suffisamment long pour prendre des initiatives, élaborer des actions, entreprendre des réalisations mais c’est aussi un temps trop court car bien des décisions se construisent dans la durée, en fonction des contraintes administratives et juridiques. Notre ambition est à la fois simple et claire : faire en sorte que chaque habitant de notre commune soit fier et heureux de vivre à SAINT-CYPRIEN, un village à visage humain où il fait bon vivre ensemble, toutes générations confondues.

 

Voici en quelques lignes le reflet de ces 3 années :

 

L’ACTION EDUCATIVE – LA VIE ASSOCIATIVE – LA COHESION SOCIALE :

Un gros chantier nous attendait, la réforme des rythmes scolaires. Nous avons pour le moins essuyé les plâtres de cette mesure imposée par l’Etat en contractualisant avec l’Association CPCV. Fort de cette expérience malheureuse, nous avons réagi rapidement en mutualisant cette action avec la Commune de BONSON. Nous offrons aujourd’hui un véritable « service enfance ». Cette offre éducative de qualité permet de proposer un mode de garde en lien avec le rythme éducatif de l’enfant de 7h30 à 18h du Lundi au Vendredi. Ce dispositif est un succès qualitatif et quantitatif depuis septembre 2015, il sera reconduit à la rentrée 2017.

Le restaurant scolaire, et la mise en place d’une grille tarifaire basée sur le quotient familial a permis une baisse du prix du repas qui était de 3.15€ pour aujourd’hui être à un cout moyen de 2.93€.

Nous poursuivons le soutien financier du groupe scolaire initié lors du mandat précédent (rénovation des locaux, changement du parc informatique, crédits scolaires, subventions exceptionnelles…) ainsi que l’accompagnement des associations pour l’animation et l’offre de loisirs de notre Commune !

Pour bien des communes, la baisse des dotations a eu pour effet de diminuer le soutien aux associations, nous, à contrario, avons augmenté cette enveloppe de 14 %.

Les séniors n’ont pas été oubliés, avec notre adhésion au dispositif « semaine bleue ». Dans la même dynamique, la mutualisation avec la Commune de BONSON a permis à plus de 30 couples Cypriennois de bénéficier de séjours de vacances à prix modérés avec le support de l’ANCV.

Nous bénéficions d’une vie associative riche, le comité des fêtes a vu se pérenniser une subvention lui permettant de garantir un lien social de proximité.

La mise en place du Conseil Municipal des Enfants est un espace de démocratie participative, c’est par ce biais là que nous maintiendrons une cohésion et une mixité sociale.

 

LA COMMUNICATION :

Nous avons également été très actifs pour moderniser la communication de la Commune ainsi que celle du tissu économique et associatif. La mise en place d’un double panneau lumineux avenue Pierre ZAKARIE, la refonte complète du bulletin municipal sans oublier la page Facebook « likée » et suivie par plus de 1200 amis.

Tout comme, l’élaboration et la diffusion hebdomadaire, en toute transparence, de mes actions de Maire, au travers de la publication du ‘Billet du Maire’ sur mon profil Facebook.

C’est aujourd’hui au site internet de la Commune d’être totalement refondu, lequel sera disponible fin septembre. De même, nous travaillons à la réalisation d’un petit film de la Commune en collaboration avec les enfants du CME. Vous découvrirez les premières images en fin d’année et le film terminé en 2018.

 

LES PROJETS STRUCTURANTS :

2016 a vu émerger nos premiers projets d’investissement structurants pour notre territoire :

  • La rénovation complète de la rue Jean Magand ;
  • La modernisation du réseau d’eau potable avec la sectorisation ;
  • La rationalisation des points lumineux d’éclairage public ;
  • La création d’un véritable Centre Technique Municipal au sein de la zone industrielle des Landes ;

L’élaboration d’un schéma directeur des grands projets nous a permis de mettre en exergue plusieurs orientations pour les 5 prochaines années.

Le déplacement du local technique en dehors du centre-bourg constituait la première étape. Elle sera suivie très prochainement par la rénovation complète des courts de tennis (surface et éclairage) puis l’extension du cimetière allée de la commanderie avec la création d’un véritable parking. Ces travaux se feront en adéquation avec la refonte complète des rues des Balmes et de la Commanderie.

La mise en accessibilité des bâtiments communaux va bientôt commencer. Enfin, nous allons à présent travailler sur les études de requalification de l’ancien local technique afin de vous proposer une nouvelle salle d’animation et des aménagements extérieurs.

Une des problématiques me tenant particulièrement à cœur est le traitement du site des Forges de la Becque qui vient de trouver son épilogue ces dernières semaines avec la complète déconstruction, un projet d’installation de parc photovoltaïque est à l’étude.

 

LES FINANCES :

Sur les 3 premiers exercices de notre mandat, nous avons investi plus de 854 000€ pour l’entretien du patrimoine bâti, pour l’acquisition d’équipements et matériels divers ou encore pour l’achat du nouveau centre technique municipal. A cela, s’ajoute les 85 000€ de travaux divers financés par le service de l’eau et les 235 000€ de travaux de la rue Jean Magand.

Ces investissements ont pu être financés, d’une part, par l’autofinancement dégagé grâce à la bonne gestion des deniers communaux et d’autres parts, par un emprunt de 355 000€.

Au 1er Janvier 2017, l’encours de la dette s’élevait à 852 638€ soit 352,77€ par habitant alors que la moyenne nationale pour les Communes de même strate est de 697€.

Nous nous étions engagés à ne pas augmenter la fiscalité communale, malgré le très fort désengagement de l’Etat (ce sont moins 100 000 euros qui ont impactés notre DGF Dotation Globale de Fonctionnement) nous avons tenu cet engagement.

Je vous avais fait également part du travail de fond sur la renégociation de la dette lors de l’achat des locaux des services techniques, en effet malgré le montant de l’achat (355 000 euros) l’annuité (le montant du remboursement annuel) a diminué de 25 000 euros.

 

Je suis très fier de ce qui a été accompli par chacun des membres de l’équipe.

Je tiens à remercier tous les élus pour leur implication et l’ensemble du personnel municipal qui œuvre chaque jour à nos côtés. Mais je remercie aussi chacun d’entre vous pour la confiance que vous nous avez manifestée. Nous nous retrouvons nombreux à chaque manifestation, et le succès grandissant des manifestations diverses, commémorations, rencontres sportives et culturelles témoignent de l’ambiance de notre village dans lequel il fait bon vivre !

Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent été.

 

                                                                                                   Votre Maire, à votre service

                                                                                                              Marc ARCHER