Edito du Maire – Juillet 2018-

Edito du Maire – Juillet 2018-

Edito de Juillet 2018 Marc ARCHER (2) 2    ETRE MAIRE…

 

 

 

 

 

Chères Cypriennoises, chers Cypriennois,
Avec cette nouvelle édition de « SAINT-CYPRIEN MAG », je vous propose quelques constats et réflexions qui m’habitent dans le quotidien de mon mandat de Maire.

Les finances :

Au-delà des difficultés budgétaires que les communes peuvent rencontrer actuellement due aux baisses de dotations, nous poursuivons les objectifs que nous nous sommes fixés pour que Saint-Cyprien reste une commune animée, attractive, accueillante, paisible et surtout en phase avec son devenir.
Le vote du budget en mars dernier à été adopté à l’unanimité. Il apparait un excédent de fonctionnement de l’ordre de presque 1 million d’euros.
En ce sens, nous avons réalisé, ou sont en cours de réalisation les objectifs fixés dans notre « profession de foi », tout est mis en œuvre pour que l’ensemble du programme que nous avons annoncé soit respecté. Le devoir de maîtrise des dépenses, nous le tiendrons pour la commune et pour chaque projet, grâce aux efforts pour optimiser les coûts, nous nous étions engagés de ne pas augmenter la pression fiscale, cet engagement est respecté.

Le scolaire :

Le nouveau gouvernement, nous a laissé le choix du maintien ou non d’un retour à la semaine de 4 jours. Nous avons réfléchi en amont et après consultation avec les familles, avons fait le choix d’un retour à 4 jours.
Nous avons donc retenu l’option de poursuivre notre collaboration avec la commune de Bonson pour l’accueil du mercredi et les vacances scolaires en centre de loisirs.
Par contre, nous nous réapproprions la gestion du restaurant scolaire, ainsi que le portail famille, avec un dispositif de réservation et de facturation en ligne.

La gestion des ressources humaines, gestion du personnel :

C’est un exercice sensible de la fonction de Maire…depuis 2014 je me suis attaché à la mise en place d’outil de gestion des ressources humaines adaptés à la strate de notre commune à savoir 23 agents pour 19 ETP (équivalent temps plein). Des entretiens d’évaluations ont été mis en place ainsi que des fiches de poste décrivant individuellement la tâche de chacun.
Le RIFSEEP (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel, a été également mis en place c’est le nouvel outil indemnitaire de référence qui remplace la plupart des primes et indemnités existantes dans la fonction publique de l’Etat).
Le PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations) a permis un avancement de grade de certains agents qui n’avaient pas connus ceci depuis plus de 10 ans…la contrepartie étant de s’engager dans des processus de formations qualifiants.
D’autre part, nous avons été contraints de régler des dossiers de mise en invalidité qui étaient en attente et qui pénalisent fortement le chapitre « traitement des agents » sur le budget communal.
Cohésion sociale, la précarité :

Je suis surpris de l’augmentation des demandes d’aides tant en matière de fluide (eau -électricité) que des sollicitations alimentaires et c’est surtout au niveau du logement que je suis interpellé. Ce constat ne frappe pas seulement des personnes en situation de précarité, il concerne toutes les générations. Je ne suis plus que surpris de voir des séniors qui viennent me solliciter pour des logements plus petits, donc moins chers et moins énergivores.
La commune n’est pas en mesure de répondre à cette demande, il est obligatoire de réaliser des productions de logements spécifiques afin de maintenir le plus longtemps possible les personnes âgées à domicile, parce que nous savons bien que se sera le challenge de la prochaine décennie.

Les incivilités :

Les actes de dégradations volontaires accumulés depuis des mois sont une source de dépenses non négligeable pour notre collectivité. Ceci est fort regrettable, d’ailleurs plusieurs auteurs ont été identifiés et nous nous sommes portés partie civile dans ce dossier. J’espère que l’arrivée de la vidéoprotection sera un moyen de dissuasion efficace.

Ces quelques réflexions sont à prendre en compte, car ce sont elles qui vont alimenter l’action de l’équipe municipale pour la fin du mandat.

Je sais que le bulletin municipal est attendu par beaucoup, il se veut un outil de communication non négligeable. Nous essayons de faire vivre cette communication par d’autres moyens (site internet de la commune – page Facebook – billet du maire), si vous avez des idées nous restons à votre écoute.

En cette période estivale, je ne vais pas manquer à la tradition de vous souhaiter de très bonnes vacances, qu’elles soient pour vous tous source de plaisir et de repos.

Votre Maire,

Marc ARCHER